J’obtiens mon financement

Mon projet de cabinet vétérinaire prend forme !

Les conseillers UCM et CBC m’orientent sur le choix d’un financement public et/ou privé.

Une fois celui-ci déterminé, je prends contact avec mon conseiller CBC spécialisé. Celui-ci travaille exclusivement avec les professions libérales. Il connait bien mes inquiétudes, réflexions et priorités.

Quelles sont les sources de financement pour devenir vétérinaire ?

Je dispose de plusieurs sources de financement et de possibilités d’aide à la création d’entreprise pour mon futur cabinet vétérinaire :

  • Fonds propres : mes propres moyens.
  • Crédits bancaires : crédits à court et long terme disponibles chez CBC.
  • Financement alternatif : prêts et garantie de la Sowalfin, Socamut, Fonds bruxellois de garantie, SRIB.
  • Fonds tiers : famille, amis, entourage...

Quels besoins financiers pour un vétérinaire ?

Je pense à tous mes besoins financiers et rencontre mon partenaire bancaire CBC pour discuter des points suivants :

  • Gestion : procuration bancaire, cartes de paiement, terminal de paiement.
  • Crédits bancaires, fonds de roulement, reprise de cabinet.
  • Communication : site web, détails de mes prestations vétérinaires.
  • Exploitation : véhicule professionnel, matériel médical, achat immobilier ou location immobilière, travaux, financement impôt…
  • Assurances :
    • Assurances vies : pertes de revenus, incapacité de travail, pension pour indépendant.
    • Assurances dommages : accident, vol, protection juridique.
  • Digital: moyen de paiement online, Paypal, application smartphone, stockage de document, webshop
Maelys Renia

Maelys Renia - Vétérinaire

" L’important pour un cabinet vétérinaire est de garder un équilibre suffisant entre besoins et ressources tout en tenant compte de mes besoins privés !
Mon conseiller CBC spécialisé en professions libérales médicales a bien compris mes besoins professionnels tout en ne négligeant pas mes besoins privés. Après avoir posé les bonnes questions, je me structure d’un point de vue professionnel sans mettre à mal mes futurs projets privés. J’étais pleinement rassurée de m'investir dans mon cabinet tout en sachant que cela ne mettra pas à mal l'achat d'une maison, par exemple. "

J’y suis !

Je peux maintenant me rendre au Guichet d'entreprises UCM pour démarrer mon activité et exercer ma passion grâce à UCM et CBC.

 

 

Homme tips

ASTUCE

Ne sous-estimez pas le travail occasionné par la gestion financière de votre activité. Dès la phase de lancement de votre cabinet, pensez à vous faire assister par un professionnel du chiffre..