À partir du 1er juillet, nos conseillers sont à votre écoute par téléphone et par email et également en présentiel, sur rendez-vous, quelle que soit votre question, quelle que soit votre démarche.  En savoir plus.

Une question sur le droit passerelle ?  Consultez notre FAQ.

À partir du 1er juillet, nos conseillers sont à votre écoute par téléphone et par email et également en présentiel, sur rendez-vous, quelle que soit votre question, quelle que soit votre démarche.  En savoir plus.

Une question sur le droit passerelle ?  Consultez notre FAQ.

Je choisis le statut d'indépendant

Devenir sage-femme indépendante, c’est décider librement de mes conditions de travail sans aucun lien de subordination.

Je réalise des soins à mon cabinet. Je travaille sans lien d’autorité avec un employeur contrairement à une sage-femme salariée liée par un contrat de travail dans un hôpital ou un centre médical, par exemple.

Ysaline Dumont

Ysaline Dumont - Sage-femme

Devenir sage-femme indépendante ça se prépare !  
Après m'être renseignée auprès d'UCM et avoir pesé le pour et le contre, j'ai décidé de me lancer comme sage-femme indépendante et non comme salariée. J'organise librement mon travail et mes horaires. Cette liberté me plait car je peux rythmer mes journées en fonction de ma vie privée.

C'est décidé !

Je choisis d'exercer ma profession de sage-femme en tant qu'indépendante.

Prochaine étape ? Je structure mon projet, je rédige mon business plan !

 

Homme tips

ASTUCE

Pourquoi ne pas devenir membre de l'Union Professionnelle des Sages-Femmes belges (UpSfb)? Vous entretenez ainsi votre réseau professionnel et n’êtes pas isolée au moment de démarrer votre activité comme indépendante.