Nos espaces UCM sont accessibles pour les rendez-vous au Guichet d’entreprises et l’engagement d’un premier collaborateur.

Pour nos autres services, nos conseillers restent disponibles et joignables  par email et téléphoneEn savoir plus.

Avez-vous droit au droit passerelle en juinConsultez notre FAQ.

Nos espaces UCM sont accessibles pour les rendez-vous au Guichet d’entreprises et l’engagement d’un premier collaborateur.

Pour nos autres services, nos conseillers restent disponibles et joignables  par email et téléphoneEn savoir plus.

Avez-vous droit au droit passerelle en juinConsultez notre FAQ.

Je veux engager du personnel

Mon activité de kiné ou d'ostéo se développe et je souhaite engager du personnel pour me suppléer dans certaines tâches.

Comment engager du personnel ?

J’ai besoin de l’aide d’un assistant ou d’une personne en charge de l’administration de mon cabinet ?

Devenir employeur est un jeu d’enfant avec le Secrétariat social UCM et son site jengage.be.

Je pense à tout pour engager mes premiers collaborateurs :

  • Mon affiliation aux organismes sociaux :
    • mon immatriculation à l'ONSS
    • mon adhésion à un service externe pour la prévention et la protection au travail
    • mon affiliation à la Caisse d’allocations familiales UCM
  • Mes documents administratifs :
    • mon règlement de travail
    • mon compte individuel
    • mon contrat d’engagement
  • Mes coûts en tant que kinésithérapeute employeur
    • mon coût salarial
    • mes cotisations sociales patronales
  • Mon assurance de protection juridique employeur pour me couvrir en cas de litige avec un de mes futurs collaborateurs ou avec l'administration

Toujours en un seul rendez-vous auprès d'UCM, je bénéficie d’une aide à l’embauche pour kiné.

Je retrouve toutes les infos sur jengage.be.

Bilal Laqab

Bilal Laqab - Kinésithérapeute

Engager du personnel pour revenir à l’essentiel !
Après 10 ans d’activité comme kinésithérapeute, je voulais lever le pied. J’ai engagé mon premier employé avec l’aide du Secrétariat social UCM : un assistant administratif qui prend mes rendez-vous et gère la paperasse. Aujourd’hui, je peux davantage me concentrer sur mon métier : apporter les meilleurs soins à mes patients.

Pour continuer à développer mon activité,

je peux également décider de m’associer à un ou plusieurs confrères.

 

 

Femme tips 2

ASTUCE

En tant que kinésithérapeute indépendant, vous bénéficiez du régime « tax shift » : votre tout premier engagement est totalement exonéré de cotisations sociales patronales.