Je choisis ma forme juridique

C’est parti, je décide de la forme juridique de mon cabinet de kinésithérapie !

Le choix de la forme juridique ne s’improvise pas... La constitution d’une société n’est pas une finalité en soi, opter pour la société ou l’entreprise en personne physique doit être l’aboutissement d’une réflexion approfondie à la fois sur les conclusions de mon business plan et de ma situation personnelle.

Devenir kinésithérapeute en personne physique

C’est plus simple, plus rapide et moins coûteux !

  • Je ne dois pas investir de capital minimum et mes obligations comptables sont limitées.
  • Je ne fais pas de distinction entre mon patrimoine privé et professionnel (même s'il est possible de rendre mon domicile insaisissable).
  • Je suis soumis à l’impôt des personnes physiques.

Devenir kinésithérapeute en société

Et si je veux créer une société pour protéger mon patrimoine ?

  • Les coûts liés à la création d’une société sont plus importants (notaire, publication des statuts au Moniteur belge, cotisation annuelle à charge des sociétés…).
  • Je dois apporter des capitaux propres « suffisants » à la lumière de l’activité projetée et j’établis un plan financier à déposer chez le notaire.
    Ma responsabilité, en tant que fondateur, peut être engagée en cas de faillite dans les 3 premières années si le juge constate une sous-capitalisation.
  • Mon patrimoine propre est distinct de mon activité, en cas de difficultés il est protégé.
  • Je suis soumis à l’impôt des sociétés.

 

Dans les deux cas, je m’affilie à la Caisse d’assurances sociales UCM.  Chaque trimestre, je m'acquitte d'une cotisation sociale calculée sur le montant de mes revenus.

Si je crée ma société, elle devra aussi s'affilier à la Caisse d'assurances sociales UCM et payer une cotisation annuelle à charge des sociétés.

Et maintenant, en route pour obtenir mon financement !

Chez CBC, les collaborateurs spécialisés connaissent mon métier et mes besoins. C’est donc dans le cadre d’une étroite collaboration que mon projet se concrétise.

UCM et CBC m'aident à identifier les aides publiques et/ou les sources de financement privé qui peuvent s'appliquer à mon cas.

 

 

Femme tips

ASTUCE

Que vous soyez installée en personne physique ou morale, vous devez vous affilier à une Caisse d’assurances sociales. Profitez de celle d'UCM : elle vous offre toute la protection dont vous avez besoin avec un service de qualité.