À partir du 1er juillet, nos conseillers sont à votre écoute par téléphone et par email et également en présentiel, sur rendez-vous, quelle que soit votre question, quelle que soit votre démarche.  En savoir plus.

Une question sur le droit passerelle ?  Consultez notre FAQ.

À partir du 1er juillet, nos conseillers sont à votre écoute par téléphone et par email et également en présentiel, sur rendez-vous, quelle que soit votre question, quelle que soit votre démarche.  En savoir plus.

Une question sur le droit passerelle ?  Consultez notre FAQ.

Je gère mes déchets médicaux

En tant que dentiste indépendant, je dois penser à gérer mes déchets de soins de santé de façon adéquate ! 

Je peux pratiquer dans mon cabinet un certain nombre d’actes qui entraînent la production de déchets d’activités de soins de santé. Je dois introduire une déclaration environnementale de classe 3 auprès de l’administration. Cette déclaration est assez simple. Elle est valable 10 ans et ne peut pas être refusée.

Il existe trois types de déchets : 

  1. les déchets provenant des locaux administratifs (classe A) ; 
  2. les déchets autres que les déchets de classe A et de classe B2, ainsi que les pièces anatomiques, et comprenant notamment des déchets en provenance des unités de soins, des consultations et des services médicotechniques, ainsi que les déchets issus des laboratoires, à l'exception des déchets radioactifs (classe B1) ; 
  3. les déchets infectieux provenant de patients qui, en raison du risque de contamination pour la communauté doivent être soignés en isolement; les déchets de laboratoire présentant une contamination microbienne; le sang et les dérivés de sang qui peuvent encore présenter une contamination microbienne; les objets contondants; les cytostatiques et tous les déchets de traitement cytostatique; les déchets anatomiques autres que les pièces anatomiques ; les déchets pathologiques (classe B2). 

Et le stockage des déchets ? 

Outre l’obligation administrative liée à la déclaration, je ne peux pas gérer mes déchets n’importe comment. Le stockage de ceux-ci est soumis à des conditions strictes et leur évacuation doit se faire dans des installations bien spécifiques. 

 Je demande conseil auprès des experts UCM et CBC. 

 

Femme tips 3

ASTUCE

N’hésitez pas à vous faire aider par un conseiller en environnement d’UCM via service.environnement@ucm.be afin d’être bien informé sur vos obligations environnementales. Profitez-en, c’est gratuit ! 

 

J’y suis !

Je peux maintenant me rendre au Guichet d'entreprises UCM pour démarrer mon activité et exercer ma passion grâce à UCM et CBC.